Parole et PriĂšre

Parole et PriĂšre Follow

Bienvenue sur le compte officiel de Parole et PriĂšre, le mensuel de poche 📖 pour prier🕯et progresser dans sa vie chrĂ©tienne!
âŹ‡ïžâŹ‡ïžâŹ‡ïž

http://www.paroleetpriere.fr/

1,168 Followers  310 Follow

Share Share Share

Dans notre numéro de mai de Parole et PriÚre, découvrez chaque jour un des plus beaux textes de dom Hélder Cùmara.

Voici sa biographie :  HĂ©lder Pessoa CĂąmara naĂźt en 1909 dans une famille brĂ©silienne de treize enfants. OrdonnĂ© prĂȘtre en 1931, il est de 1964 Ă  1985 archevĂȘque de Recife, une des rĂ©gions les plus pauvres du BrĂ©sil. Il acquiert une renommĂ©e internationale au titre d’« Ă©vĂȘque des bidonvilles ». Dom HĂ©lder adopte une spiritualitĂ© de la pauvretĂ© et cherche Ă  vivre comme les pauvres. À Recife, il abandonne le palais archiĂ©piscopal pour vivre dans une petite maison paroissiale. Au Concile, il soutient l’idĂ©e, avec d’autres pĂšres conciliaires, d’une Église servante et pauvre au service des pauvres. Parmi ses combats, il s’élĂšve contre le gouvernement militaire brĂ©silien et dĂ©nonce publiquement la torture. Il rejoint le PĂšre en 1999. Son procĂšs en bĂ©atification s’ouvre en 2013.

#paroleetpriere #biographie #bresil #spiritualité #beatification #domheldercamara
Ce matin, mĂ©ditons avec Élisabeth Leseur 
Le fanatisme m’inspire une insurmontable horreur, et je ne peux comprendre qu’il s’allie Ă  une conviction sincĂšre. Celui qui aime passionnĂ©ment le christianisme et dĂ©sire le voir rĂ©gner sur les Ăąmes peut-il un seul instant songer Ă  se servir dans ce but d’une autre arme que la persuasion ? Peut-on par la force ou la ruse imposer une conviction, et d’ailleurs n’y a-t-il pas dans l’emploi de certains moyens quelque chose qui rĂ©pugne absolument Ă  l’esprit de droiture et de loyautĂ© qui doit caractĂ©riser tout chrĂ©tien sincĂšre ? Combien de petits actes de fanatisme nous faisons sans y prendre garde ! À dĂ©faut d’orgueil personnel, nous avons l’orgueil de la foi, le plus perfide de tous. Nous mĂ©prisons avec une admirable sĂ©rĂ©nitĂ© de conscience tous ceux dont les croyances diffĂšrent des nĂŽtres, et nous nous croyons Ă  peine tenus d’exercer envers eux la grande loi de charitĂ©. 
Journal et pensées de chaque jour, p. 211

#paroleetpriere #meditation #priere #catholique #charite #christianisme
POUR MÉDITER L’ÉVANGILE 
BĂ©ni soit celui qui, pour me permettre de « faire mon nid dans le creux du rocher » (Ct 2,14), s’est laissĂ© percer les mains, les pieds et le cĂŽtĂ©. BĂ©ni soit celui qui s’est ouvert Ă  moi tout entier pour que je pĂ©nĂštre dans le sanctuaire admirable (Ps 41,5) et que je « me cache dans le secret de sa tente » (Ps 26,5). Ce rocher est un refuge, doux lieu de sĂ©jour pour les colombes, car les trous bĂ©ants de ces plaies sur tout ce corps offrent le pardon aux pĂ©cheurs et accordent la grĂące aux justes. C’est une demeure sĂ»re, frĂšres, « une tour forte devant l’ennemi » (Ps 60,4), que d’habiter par une mĂ©ditation aimante et constante les plaies du Christ notre Seigneur, de chercher dans la foi et l’amour envers le CrucifiĂ© un abri sĂ»r pour notre Ăąme, un abri contre la vĂ©hĂ©mence de la chair, les tempĂȘtes de ce monde, les assauts du dĂ©mon. La protection de ce sanctuaire l’emporte sur tout le prestige de ce monde. Entre donc dans ce rocher, cache-toi, prends refuge dans le CrucifiĂ©. Qu’est-ce que la plaie dans le cĂŽtĂ© du Christ, sinon la porte ouverte de l’arche pour ceux qui seront prĂ©servĂ©s du dĂ©luge ? Mais l’arche de NoĂ© Ă©tait seulement un symbole ; ici, c’est la rĂ©alitĂ© ; il ne s’agit plus ici de sauver la vie mortelle, mais de recevoir l’immortalitĂ©. Il est donc bien juste que la colombe du Christ, sa toute belle (Ct 2,13-14), chante aujourd’hui ses louanges avec joie. Du souvenir ou de l’imitation de la Passion, de la mĂ©ditation des saintes plaies, comme des creux du rocher, sa voix trĂšs douce retentit aux oreilles de l’Époux (Ct 2,14). Bienheureux Guerric d’Igny (v. 1080-1157) 4e sermon pour les Rameaux ; SC 202 (trad. cf. SC, p. 211s)

#paroleetpriere #evangile #vendredisaint
Pour aller plus loin « Seigneur, je vous adore et suis encore, toujours, votre dĂ©bitrice, puisque en divin contre-pied Ă  mes souffrances vous avez mis l’eucharistie et le Ciel. » L’eucharistie, mĂ©morial de la Passion de JĂ©sus, et la communion eucharistique qui nous unit, avec nos joies et nos souffrances, Ă  l’hostie qui s’offre par amour. C’est aujourd’hui, jeudi saint, l’actualisation de cette invention de l’amour de JĂ©sus, ce testament vivant qu’il nous laisse, qui est lui-mĂȘme en personne, pour que nous puissions tout vivre « par lui, avec lui et en lui », et surtout nos souffrances et notre mort.

#paroleetpriere #meditation #priere #elisabethleseur #eucharistie #communion #jeudisaint
🙏🙏🙏
Vierge Marie, au cƓur de la CitĂ©
Nous vous prions pour cette ville capitale.
Vous, l’Intacte, gardez-lui la puretĂ© de la foi !

Vierge Marie, depuis ce bord de Seine,
Nous vous prions pour le pays de France.
Vous, MĂšre, enseignez-lui l’espĂ©rance !

Vierge Marie, en ce haut lieu de chrétienté,
Nous vous prions pour tous les peuples de la terre.
Vous, pleine de grñce, obtenez qu’ils soient un dans l’Amour.

Saint Jean-Paul II

PriÚre prononcée le 30 mai 1980 au pied de la statue de Notre-Dame de Paris

#paroleetpriere #priere #notredamedeparis #esperance #foi #prayfornotredame #cathedrale
Ce matin, mĂ©ditons avec Élisabeth Leseur "Joies de la vie : tendresses, beautĂ© de la nature, splendeurs de l’art, autant et plus qu’une autre je jouis de vous, car vous ĂȘtes un reflet de cette beautĂ©, de cet amour qui a pris possession de mon cƓur. Douleurs de la vie : Ă©preuves, maladies, pĂ©nibles infirmitĂ©s, chĂšres compagnes qui m’avez Ă©tĂ© si fidĂšles, je ne vous repousse pas et je vous aime, parce que vous ĂȘtes d’autres aspects de l’unique amour ; parce que, unies Ă  la croix sainte, vous devenez de bonnes ouvriĂšres de salut et de conversion pour les Ăąmes, d’expiation pour la mienne ; parce que, grĂące Ă  vous, je peux tĂ©moigner parfois ma tendre gratitude Ă  celui qui a tant fait, qui a tout fait pour moi. Que Dieu soit bĂ©ni de tout : joies et souffrances. Qu’il m’aide, par la joie spirituelle, celle qui subsiste mĂȘme au milieu des tĂ©nĂšbres intĂ©rieures, Ă  le louer et glorifier jusqu’à mon dernier souffle, jusque dans l’éternitĂ©." Journal et pensĂ©es de chaque jour, p. 170

#paroleetpriere #priere #meditation #elisabethleseur #gratitude #joie
POUR MÉDITER L’ÉVANGILE Venez, gravissons ensemble le mont des Oliviers ; allons Ă  la rencontre du Christ. Il revient aujourd’hui de BĂ©thanie et il s’avance de son plein grĂ© vers sa sainte et bienheureuse Passion, afin de mener Ă  son terme le mystĂšre de notre salut. Il vient donc, faisant route vers JĂ©rusalem, lui qui est venu du ciel pour nous, alors que nous gisions au plus bas, afin de nous Ă©lever avec lui, comme le dit l’Écriture, « au-dessus de toutes les puissances et de tous les ĂȘtres qui nous dominent, quel que soit leur nom » (Ep 1,21). Mais il vient sans ostentation et sans faste. Car, dit le prophĂšte, « il ne protestera pas, il ne criera pas, on n’entendra pas sa voix » (Is 42,2). Il sera doux et humble, il fera son entrĂ©e modestement. Alors, courons avec lui qui se hĂąte vers sa Passion ; imitons ceux qui allĂšrent au-devant de lui. Non pas pour Ă©tendre sur son chemin, comme ils l’ont fait, des rameaux d’olivier, des vĂȘtements ou des palmes. C’est nous-mĂȘmes qu’il faut abaisser devant lui, autant que nous le pouvons, par l’humilitĂ© du cƓur et la droiture de l’esprit, afin d’accueillir le Verbe qui vient (Jn 1,9), afin que Dieu trouve place en nous, lui que rien ne peut contenir. Car il se rĂ©jouit de se montrer Ă  nous ainsi dans toute sa douceur, lui qui est doux, « lui qui monte audessus du couchant » (Ps 56,12), c’est-Ă -dire audessus de notre condition dĂ©gradĂ©e. Il est venu pour devenir notre compagnon, nous Ă©lever et nous ramener vers lui par la parole qui nous unit Ă  Dieu. Saint AndrĂ© de CrĂšte (660-740) HomĂ©lie pour le dimanche des Rameaux, PG 97, 989-993 (trad. brĂ©viaire)
Au nom du Pùre et du Fils et du Saint-Esprit. 🙏

Ô JĂ©sus crucifiĂ©, quand ma croix devient trop lourde Ă  supporter, envoie-moi quelqu’un qui a une croix encore plus lourde, pour que je l’aide Ă  la porter. 
Notre Pùre
 
MĂšre trĂšs aimable, regardez avec bontĂ© les efforts que j’essaie de poursuivre. Donnez-moi la grĂące de ne pas me dĂ©courager. 
Je vous salue Marie


#paroleetpriere
#prieredumatin
#meditation #notrepere #careme
MERCI SEIGNEUR
Pour les prĂȘtres fidĂšles. 
Pour les mortifications offertes avec humilité.

POUR GRANDIR AVEC LE CHRIST
Ai-je choisi une position corporelle qui m’aide à prier ? 
Ai-je pris des engagements, lors de la semaine sainte, qui sont des obstacles Ă  mon union avec le Christ ? 
Ai-je été juste avec mes proches, mes enfants ?

PRIONS
Sainte Vierge Marie, laissez-moi vous contempler dans la douce lumiĂšre de votre cƓur immaculĂ© qui m’apaise en ce dĂ©but de nuit.

#paroleetpriere #priere #meditation #pretre #semainesainte
Au nom du PĂšre et du Fils et du Saint-Esprit. 
BĂ©ni sois-tu Seigneur, toi qui, du haut du ciel, regardes avec misĂ©ricorde les pĂ©cheurs que nous sommes. Je me prosterne Ă  genoux pour t’adorer devant un tel abaissement. 
Notre Pùre
 
Heureux est-il le corps de la bienheureuse Vierge Marie qui a porté le Fils du PÚre éternel. 
Je vous salue Marie


#paroleetpriere #priere #meditation #benediction #adoration #viergemarie
MERCI SEIGNEUR
Pour le zĂšle missionnaire. 
Pour les élans de charité fraternelle que tu suscites en moi.

POUR GRANDIR AVEC LE CHRIST
Suis-je capable de rendre grĂące pour le bonheur des autres ? 
Est-ce que je connais des passages de l’Évangile par cƓur, pour nourrir la mĂ©moire de mon cƓur ? 
Ai-je tardé, par paresse, à me lever ?

PRIONS
Notre-Dame de l’HumilitĂ©, apprenez-moi Ă  toujours me souvenir que je ne suis que de passage ici-bas et que je cherche la citĂ© cĂ©leste : apprenez-moi Ă  dĂ©sirer tout ce qui va m’élever vers notre Seigneur.

#paroleetpriere #prieredusoir #charite #evangile #bonheur #rendonsgrace
Ce matin, mĂ©ditons avec Élisabeth Leseur 
Chercher toujours Ă  « comprendre » tout et tous. [...] Plus que tous, attirer Ă  soi les petits et les humbles pour les conduire Ă  celui qui les aime tant. Respect inaltĂ©rable, profond, des Ăąmes ; ne jamais leur faire une violence, fĂ»t-elle tendre, mais entrouvrir son Ăąme pour montrer la lumiĂšre qui est en elle, la vĂ©ritĂ© qui y vit, et laisser cette vĂ©ritĂ© crĂ©atrice Ă©clairer et transformer, sans aucun mĂ©rite de notre part, par le seul fait de sa prĂ©sence en nous. [...] Droiture, simplicitĂ© et, lorsqu’il le faut, affirmation tranquille de ses convictions. Mais jamais d’ostentation dans cette affirmation. Pas d’outrance, ni de parti pris. Ne jamais montrer les froissements causĂ©s par certaines hostilitĂ©s, dĂ©clarations ou incomprĂ©hensions ; les offrir pour ceux qui nous apportent cette souffrance. 
Journal et pensées de chaque jour, janvier 1904, p. 109

#paroleetpriere #meditation #priere #elisabethleseur #careme