The Casbah Post

The Casbah Post Follow

🌍 Culture algĂ©rienne contemporaine | @thecasbahpost

https://www.thecasbahpost.com/

1,436 Followers  602 Follow

Share Share Share

En prĂ©sentant des alternatives durables aux matĂ©riaux industriels et en rĂ©habilitant l’usage de la terre dans la construction, Yasmine Terki et le Centre AlgĂ©rien du Patrimoine Culturel BĂąti en Terre (@capterre.dz) apportent leur pierre Ă  l’édifice de la conservation et de la valorisation du patrimoine architectural du pays. 
Photo : MickaĂ«l T. – #Ghardaia

https://www.thecasbahpost.com/yasmine-terki-et-la-valorisation-de-larchitecture-en-terre/

#TheCasbahPost #Algérie #Architecture
Au moment oĂč l’#AlgĂ©rie fait face, tout comme de nombreux pays, aux consĂ©quences du rĂ©chauffement climatique, aux dĂ©fis posĂ©s par une croissance dĂ©mographique rapide et une urbanisation accĂ©lĂ©rĂ©e, le patrimoine bĂąti en terre du pays offre les pistes de solutions durables et Ă©cologiques.

Une rĂ©introduction de la terre comme matĂ©riau de construction dans les bĂątiments contemporains serait alors non seulement l’occasion de renouer avec les savoir-faire locaux issus de la pĂ©riode prĂ©cĂ©dant la colonisation, mais permettrait aussi de mettre en avant une architecture prenant en considĂ©ration le climat, la consommation d’énergie et l’environnement.

Photo : @walidphotography Ă  la Casbah de #Dellys

https://www.thecasbahpost.com/yasmine-terki-et-la-valorisation-de-larchitecture-en-terre/

#TheCasbahPost
Des habitats troglodytes du Ghoufi dans l'AurĂšs aux ksour du Gourara, en passant par les maisons traditionnelles de Kabylie et la Casbah d’Alger, la terre est une composante incontournable de l’#architecture vernaculaire d’#AlgĂ©rie. Cette derniĂšre se caractĂ©rise par l’utilisation de matĂ©riaux locaux et la mobilisation de techniques traditionnelles adaptĂ©es aux besoins des populations et Ă  l’environnement de la rĂ©gion.

Parmi les AlgĂ©riens Ɠuvrant pour la prĂ©servation et la promotion de cette architecture traditionnelle, on compte notamment Yasmine Terki, une architecte de monuments historiques avec une expertise en architecture de terre et en dĂ©veloppement durable.

Photo : Volta Mediterrani – #Timimoun, au siùge de CAPTERRE

https://www.thecasbahpost.com/yasmine-terki-et-la-valorisation-de-larchitecture-en-terre/

#TheCasbahPost
Le drapeau algĂ©rien est aujourd’hui prĂ©sent dans le quotidien des AlgĂ©riens du pays et de la diaspora non pas en raison de son esthĂ©tique ou de normes protocolaires, mais du fait de la symbolique qu’il contient, entre autres en tant que lien direct avec la lutte pour l’indĂ©pendance et en tant que symbole du nationalisme algĂ©rien.

Photo : @saddekhamlaouiphoto – AlgerieActV
https://www.thecasbahpost.com/drapeaux-dalgerie-tissages-dune-histoire/
#Algérie #TheCasbahPost
De nombreux drapeaux ont jalonnĂ© l'histoire de l'AlgĂ©rie. AprĂšs de nombreuses transformations, c’est l’étendard des manifestations du 8 mai 1945 qui devient le drapeau officiel du Front de libĂ©ration nationale (FLN), de l’ArmĂ©e de libĂ©ration nationale (ALN) et du Gouvernement provisoire de la RĂ©publique algĂ©rienne (GPRA) durant la guerre d’indĂ©pendance.
Cette dĂ©cision s’explique en grande partie par le rĂŽle que les massacres de SĂ©tif, de Guelma et de Kherrata ont jouĂ© dans l’histoire du mouvement national. Il est sĂ©lectionnĂ© en 1962 pour devenir le drapeau officiel de l’État algĂ©rien.

Photographie : Manifestants à Alger en 1960 avec une autre version du drapeau – Associated Press
https://www.thecasbahpost.com/drapeaux-dalgerie-tissages-dune-histoire/
#Algérie #TheCasbahPost
Sur le fronton d’édifices gouvernementaux, dans les stades, les mobilisations de masse ou mĂȘme pendant les mariages, le drapeau algĂ©rien est sans aucun doute un incontournable de l’espace public partout dans le pays. 
Photographie : Marvellous World by Sonia – Algiers – Independence Day Celebration – A 2 CV from 1962
https://www.thecasbahpost.com/drapeaux-dalgerie-tissages-dune-histoire/
#Algérie #TheCasbahPost
NĂ© Ă  Chlef, @azizayachine est diplĂŽmĂ© de l’École des beaux-arts de Mostaganem et a exposĂ© ses Ɠuvres dans de nombreux pays dont la Tunisie, les Émirats arabes unis, la Russie, l’Espagne et la France.
https://www.thecasbahpost.com/les-manifestations-de-caractere-daziz-ayachine/
#Algérie #TheCasbahPost
Le travail d’@azizayachine se distingue par le mĂ©lange de lettres arabes et de formes issues de l’architecture vernaculaire de la rĂ©gion. Avec un caractĂšre mystique mais contemporain, ses Ɠuvres puisent dans l’artisanat traditionnel, l’art algĂ©rien contemporain, dans les mythes et l’histoire du pays, tout en mobilisant des tonalitĂ©s terreuses ainsi que des superpositions de matiĂšres.
https://www.thecasbahpost.com/les-manifestations-de-caractere-daziz-ayachine/
#Algérie #TheCasbahPost
L’artiste-peintre et calligraphe @azizayachine expose ses Ɠuvres inspirĂ©es par le patrimoine culturel algĂ©rien du 4 au 23 mai au sein de @ezzouart_galerie du @centre_commercial_bab_ezzouar, sous le titre de « Manifestations de caractĂšre ».
https://www.thecasbahpost.com/les-manifestations-de-caractere-daziz-ayachine/
#Algérie #TheCasbahPost
Selon l'enquĂȘte menĂ©e par GĂ©nĂ©ration What, sur les 923 rĂ©pondants d'AlgĂ©rie entre les Ăąges de 18 et 35 ans, 34% affirment placer le bonheur au coeur d'une vie rĂ©ussie. Pour 30%, c'est plutĂŽt la famille, pour 19%, un mĂ©tier, tandis que pour 17% , l'argent. Pour les rĂ©pondants entre les Ăąges de 18 et 25 ans, le bonheur est l'Ă©lĂ©ment le plus souvent citĂ© (38%), alors que la famille l'est pour ceux entre les Ăąges de 26 et 35 ans (40%). Enfin, une majoritĂ© (75%) affirment ĂȘtre optimistes ou trĂšs optimistes concernant l'avenir.

Photographie : @youzarsif_09, Ă  Alger.
https://www.thecasbahpost.com/generation-what-le-pouls-de-la-jeunesse-algerienne/
#TheCasbahPost #GenerationWhat
Selon l'enquĂȘte menĂ©e par GĂ©nĂ©ration What, sur les 902 jeunes rĂ©pondants d'AlgĂ©rie entre les Ăąges de 18 et 35 ans, 62% affirment privilĂ©gier l'environnement en cas de conflit entre ce dernier et le dĂ©veloppement Ă©conomique du pays.
Photographie : @abdrrahman_anane, Ă©vĂšnement "L'art est public" Ă  Ouargla.
https://www.thecasbahpost.com/generation-what-le-pouls-de-la-jeunesse-algerienne/
#TheCasbahPost #GenerationWhat
Comment les jeunes algĂ©riens et algĂ©riennes perçoivent-ils leurs quotidiens ? Quelles valeurs leur tiennent Ă  cƓur ? Comment dĂ©finissent-ils une vie rĂ©ussie ? Dans un pays oĂč la population est constituĂ©e Ă  54% de jeunes ĂągĂ©s de moins de 30 ans, dresser le portrait  d’une gĂ©nĂ©ration encore peu reprĂ©sentĂ©e est crucial. 
C’est ce dĂ©fi que « Generation What ? » tente de relever. Generation What est un programme interactif inĂ©dit financĂ© par l’Union europĂ©enne et qui a pour objectif de prendre le pouls de jeunes, tout d’abord en France et dans 19 pays europĂ©ens, puis dans des pays de la rive sud de la MĂ©diterranĂ©e, dont l’#AlgĂ©rie depuis le 14 mars 2018, le Maroc ou encore la Tunisie.
Photographie : Alexis Nys, SILEKS - Sorties de rue Ă  Oran (2014)
https://www.thecasbahpost.com/generation-what-le-pouls-de-la-jeunesse-algerienne/
#TheCasbahPost #GenerationWhat